Posté le 21 Mar 2016 dans Le off de Calbantine, Non classé | No Comments

Un projet poétique porté par une équipe d’étudiants en architecture intérieure a permis l’installation de trois immenses cornets acoustiques en bois au cœur de la forêt. Intensifiant les bruits naturels ambiants, l’installation peut également être utilisée comme une aire de repos pour les randonneurs autant qu’un lieu de contemplation du vivant, unique au monde.

Tout droit sortis de la tête de Birgit Oigus, étudiante en architecture à l’Académie des Arts d’Estonie, trois structure auditives géantes, uniquement réalisées de bois, amplifient les sons produits par la forêt. La plus grande partie de l’œuvre fut construite à Tallin à la fin du mois d’août et déplacé jusqu’à Võrumaa, non loin de la frontière Lettone. Inaugurée le 18 septembre, le concept est évidemment en accès libre à tous les randonneurs, curieux, et autres campeurs désireux de passer un moment singulier dans les bois.

Selon Hannes Praks, qui dirige le département d’architecture intérieur de l’école qui a initié le projet, les mégaphones de trois mètres de diamètre devraient agir comme un « kiosque » pour la forêt entourant l’installation : « les mégaphones sont placés à une distance étudiée et selon un angle approprié ; le mélange des sons provenant des trois directions devrait produit un effet sonore unique en son centre » a-t-elle déclaré. Mais ceci implique de savoir garder le silence…

Image Credits: Tõnu Tunnel & Henno Luts

Estonian1bisjpgEstonian1
Estonian2bisEstonian3Estonian4Estonian5Estonian7jpg

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.